Geeky Fun and Otaku Thrills!

Search

Tom Sawyer : ce que vous ne saviez pas sur le dessin animé japonais

Tom Sawyer : ce que vous ne saviez pas sur le dessin animé japonais

Transposant l’œuvre littéraire de l’Américain Mark Twain, datant de 1884, les Aventures de Tom Sawyer ont pris vie à travers une série animée japonaise diffusée pour la première fois le 6 janvier 1980 sur Fuji TV. Il faudra attendre le 13 décembre 1982, soit deux ans après, pour que les 49 épisodes de 26 minutes ne débarquent sur les écrans français.

Nous sommes transportés dans le quotidien de Tom, un jeune garçon du Midwest américain au XIXe siècle. Sa vie se déroule dans l’État du Missouri, sur les rives du fleuve Mississippi. Tom est un enfant à la fois espiègle et joyeux, élevé par sa tante Polly après la disparition de ses parents. Compagnon de bêtises de son ami Huckleberry Finn, un vagabond orphelin, Tom affectionne les escapades hors des sentiers battus.

Leur chemin croise parfois celui de Joe L’indien, un Amérindien dont la seule évocation inspire une crainte profonde à Tom, ayant été témoin d’un crime commis par celui-ci. Parmi les tourments de l’enfance, Tom nourrit également un amour timide pour la charmante Becky, tout en redoutant les coups de cravache de son instituteur, Monsieur Dobbins. Ainsi, les récits de Tom Sawyer se teintent d’une douce-amertume, parfois empreints d’un léger drame, conformément aux conventions narratives prisées par les créateurs japonais de l’époque.

Tom Sawyer : Un phénomène culturel au Japon

Tom Sawyer : ce que vous ne saviez pas sur le dessin animé japonais

Pour la plupart d’entre nous, le dessin animé Tom Sawyer est un animé parmi tant d’autres. Cependant, au Japon, il il fait partie d’une collection culte. Diffusée sur Fuji TV dans une case horaire du dimanche soir à 20 heures, cette série a perduré pendant 25 ans au Japon. Cette plage horaire était dédiée aux adaptations animées d’œuvres littéraires du monde entier, toutes produites par Nippon Animation.

Parmi les séries diffusées figuraient des classiques tels que Princesse Sarah, Pollyanna, Les quatre filles du docteur March, Le petit lord, Papa longues jambes et bien sûr, Tom Sawyer. Cela débutait en janvier pour se conclure en décembre, avec environ cinquante épisodes au programme. Ces diffusions offraient une évasion bienvenue pour les spectateurs japonais, leur ouvrant une fenêtre sur la richesse des romans étrangers.

Deux génériques inoubliables

Tom Sawyer : ce que vous ne saviez pas sur le dessin animé japonais

Vous devez sûrement vous souvenir maintenant ! Nous avons tous en mémoire le célèbre générique d’ouverture de Tom Sawyer :

« Tom Sawyer, c’est l’Amérique – Le symbole de la liberté – Il est né sur les bords du fleuve Mississipi – Tom Sawyer c’est pour nous tous un ami ».

Cependant, pour certains d’entre nous, il est peut-être facile d’oublier qu’il y avait un deuxième générique, tout aussi emblématique, à la fin de chaque épisode :

« Haut comme trois pommes – Tom Sawyer est un joyeux garçon – Qui n’aime pas l’école – Et préfère pêcher des poissons ».

Ça vous revient maintenant ? C’est une toute jeune fille, rouquine et bouclée, Elfie Astier qui a interprété ces deux chansons qui ont connu un grand succès.

Des voix emblématiques

Enfin, comment évoquer Tom Sawyer sans mentionner les voix qui lui ont donné vie ? De Francette Vernillat, voix emblématique de Tom, à Elfie Astier, interprète des génériques, en passant par Brigitte Lecordier, la célèbre doubleuse de Bouba le petit ourson, ces artistes ont marqué de leur empreinte l’univers de Tom Sawyer.

Tom Sawyer : ce que vous ne saviez pas sur le dessin animé japonais

 

Francette Vernillat, une figure bien connue dans le monde du doublage, nous a quittés en décembre 2019. C’était elle qui prêtait sa voix à Tom Sawyer, une voix familière pour la plupart des quadragénaires et peut-être même pour certains trentenaires. Elle était également derrière les personnages de Bouba le petit ourson, ainsi que d’une dizaine d’autres jeunes garçons de séries telles que Willie Oleson de La Petite Maison dans la Prairie, entre autres.

Sa voix était caractérisée par une chaleur et une aisance particulières, ainsi qu’un naturel, une innocence et une spontanéité indispensables pour doubler un enfant. À cette époque, il n’y avait pas beaucoup de comédiens de doublage capables de cela, d’où la prédominance de sa voix, que l’on pourrait même qualifier d’emblématique.

Francette Vernillat partage plusieurs similitudes avec une autre célèbre comédienne de doublage, Brigitte Lecordier : toutes deux ont doublé l’ourson Bouba, mais pour des générations différentes du dessin animé. Brigitte Lecordier a donné sa voix à Bouba dès la deuxième génération du dessin animé, à partir de 2003, tandis que Francette Vernillat l’a fait pour la génération précédente.

De plus, elles ont toutes deux prêté leur voix à des personnages doublés par la célèbre vétérante japonaise Masako Nozawa, âgée de 85 ans, connue pour être la voix de Son Goku dans Dragon Ball, de Tom Sawyer, ainsi que d’Esteban dans Les mystérieuses cités d’or, entre autres.

Tom Sawyer, c’est bien plus qu’une simple série animée. C’est un voyage au cœur de l’enfance, une invitation à l’aventure et à la découverte.

AUTEUR

A ne pas manquer

A lire aussi

Dragon Ball Z : Saviez-vous que le Kamehameha est inspiré d’un personnage historique ?

Itachi Uchiwa : le Shinobi dont le nindô a érigé la légende #2

Dragon Ball : Le maître s’éteint, laissant Oda et Kishimoto orphelins

Le monde du manga en deuil : Akira Toriyama, légende de Dragon Ball, s’est éteint